28 mars 2014

Celle qui aimait les projets-boulet...

IMG_6242bEt pourtant... je m'étais bien promis qu'après le plaid Vasarely, j'arrêtais... Vous savez, le genre "ouais, c'est bon là, j'en ai ma claque, après 10 mois passés sur ce truc, maintenant je ne ferai que des trucs simples et rapides...". Bon ben, raté !... Quand même, pour ma défense, le projet que je viens vous montrer aujourd'hui ne m'a pas pris 10 mois. Je l'ai commencé à l'automne dernier, pour le terminer hier (avec quelques petites pauses au milieu...).

Bref, je l'ai terminé hier soir, et je ne résiste évidemment pas à l'envie de venir vous le montrer dès aujourd'hui ici ! Il s'agit donc d'un dessus de lit en patchwork (ou quilting pour les adeptes). Ca faisait longtemps que je lorgnais sur les magnifiques plaids (ainsi que le dessus de lit... ben tiens ! ) d'Elise, et ça me titillait vraiment beaucoup d'en coudre aussi. Alors je me suis lancée dans la confection d'un dessus de lit.

IMG_6244b

Si ces motifs en triangles vous rappellent quelque chose, c'est normal. Je suis une très grande fan de la marque de déco danoise Ferm Living, et je me suis donc totalement inspirée de ce coussin-là pour faire ce dessus-de-lit :

Coussins-Ferm-Livingb

Avant de me lancer, j'ai passé pas mal de temps à essayer de modéliser (ouh là là, quel mot de "pro" !!!...) le schéma du patchwork, essayant plusieurs tailles de triangles, testant également des combinaisons différentes, pour finalement trouver un modéle qui me plaisait (et, accessoirement, plaisait aussi à mon Dim, puisqu'il dort aussi dans ce lit !). Et je me suis lancée... Découpe de triangles, assemblage des triangles entre eux pour faire des lignes, puis assemblage des lignes entre elles pour faire le dessus...

Est arrivée ensuite la partie "tricky" comme disent les américains, le quilting lui-même, autrement dit l'espèce de matelassage qui maintient le sandwich formé par le dessus (les triangles donc), le molleton intérieur et le tissu en dessous. Avec les dimensions d'un dessus de lit, autant dire qu'il y avait du volume  à passer dans ma machine à coudre (qui, rappelons-le, n'est pas une machine à quilter...).

IMG_6243bMon idée de départ était de quilter tous les triangles, puis j'ai finalement pris le parti de n'en quilter que la moitié, le mieux étant l'ennemi du bien, et surtout, ne voulant pas que ma MAC y laisse la peau... Et quand est enfin arrivé le moment de poser le biais tout autour, j'ai su que je touchais au but. Certes, cette partie-là est longue à faire (on ne se décide pas à coudre 2 fois le périmètre d'un dessus-de-lit quand on a juste un quart d'heure devant soi. Non, il vaut mieux prévoir de ne pas être dérangée pendant une paire d'heures), mais une fois qu'on y est, qu'on coud le dernier centimètre, c'est presque comme une délivrance ! OK, le mot est un peu fort, mais quand même ! Quelle satisfaction d'avoir terminé son ouvrage !

IMG_6244bEt voilà, maintenant, il trône fièrement sur le lit, et je n'ai plus qu'une envie: retourner me coucher ! :-) Attention, grand moment d'émotion : je tiens à rendre un vibrant hommage à ma Lulu (doux nom donné à ma MAC) qui ne m'a pas lachée pendant cette grande aventure et qui, pourtant, aurait pu le faire plus d'une fois, tellement je lui en ai demandé !). Je vous souhaite un excellent week-end.

Posté par BambouOrchidee à 09:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Celle qui aimait les projets-boulet...

    ouiii mais c si beau...tout beau....tout un chouette projet!!!

    Posté par rachel, 28 mars 2014 à 12:33
Poster un commentaire